D’où viennent les noms de famille des afro-antillais?


Dans les « Antilles françaises », nous avons des noms variés avec différents types de consonances. Les noms de famille à consonances africaines, indiennes et chinoises sont pour la plupart hérités d’une « immigration » datant d’après l’abolition de l’esclavage. Ici on s’intéressera surtout à la population d’ascendance servile, c’est à dire les descendants d’Africains réduits en esclavage.

Du registre matricule à l’Etat-civil

Jusqu’à 1848, les esclaves étaient considérés comme des biens meubles et tout cela était régi par le code noir, promulgué par Louis 14 en 1685. Jusqu’ici, les propriétaires d’esclaves étaient tenus de  noter sur des registres le matricule et les patronymes (prénoms ou « petits noms ») attribués à leurs esclaves.

Exemples d’articles du code noir:

Article 2: Tous les esclaves qui seront dans nos îles seront baptisés et instruits dans la religion catholique, apostolique et romaine. Enjoignons aux habitants qui achètent des nègres nouvellement arrivés d’en avertir dans huitaine au plus tard les gouverneurs et intendant desdites îles, à peine d’amende arbitraire, lesquels donneront les ordres nécessaires pour les faire instruire et baptiser dans le temps convenable.

Article 44: Déclarons les esclaves être meubles, et comme tels entrer en la communauté, n’avoir point de suite par hypothèque, se partager également entre les cohéritiers sans préciput ni droit d’aînesse, ni être sujets au douaire coutumier, au retrait féodal et lignager, aux droits féodaux et seigneuriaux, aux formalités des décrets, ni aux retranchements des quatre quints, en cas de disposition à cause de mort ou testamentaire.

Lors de l’abolition de l’esclavage, les anciens esclaves sont devenus des citoyens et il a fallu leur donner un état-civil: des noms doivent donc leur être attribués.

A lire aussi: Ancêtres esclaves*, pourquoi et comment les rechercher?

Une procédure hasardeuse

Selon les documents ici à notre disposition, on comprend que face à l’afflux de « nouveaux libres » dans les administrations procédant à l’Etat-civil, il n’y a pas eu de réelle logique dans l’attribution des noms de familles à ces nouveaux citoyens. La procédure était plutôt hasardeuse: dans certains cas, le « nouveau-libre » concerné était libre de choisir le nom qui lui convenait: cela pouvait être un nom qu’il avait choisi ou il pouvait par exemple « modifier » le nom de son ancien « maître ».

Dans d’autres cas c’est l’administration qui imposait un nom à l’individu, et cela pouvait dépendre de facteurs stupides comme l’humeur de l’agent d’Etat-civil, les sources d’inspiration qu’il avait sous les yeux (objets, fruits) etc.

La majorité des noms sont des noms bien français, mais on trouve aussi des noms d’inspiration biblique, voir mythologique: par exemple si vous vous appelez Spartacus, inutile de s’imaginer appartenir a une lointaine lignée de combattants romains (ce n’est qu’un exemple).

Des inspirations douteuses

Il est arrivé à de nombreuses reprises que des noms aient été attribué de manière clairement moqueuse: des noms faisant référence à des parties génitales, un animal ou une caractéristique peu flatteuse, ce qui amène parfois à notre époque des personnes à faire modifier leur nom de famille.

Il y avait également d’autres manières de concevoir des patronymes comme mettre un mot à l’envers, inverser des lettres, etc.

Aucun exemple de nom moqueur ne sera donné ici car l’objectif n’est pas que des gens se sentent offensés ou visés.

Bibliographie

L’origine de tel ou tel nom de famille est à étudier au cas par cas, mais il existe aujourd’hui des outils qui se développent de plus en plus pour faciliter la recherche généalogique. Le premier ouvrage cité ci-dessus est très complet et permet de comprendre les principes selon lesquels ont été élaborés la plupart des noms répandus sur l’île: en recherchant votre nom, il y a des chances que vous trouviez la commune ou il a été enregistré pour la première fois et la probable signification étymologique.

* Ancêtres réduits en esclavage


2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.